JILL
Het belangrijkste is dat ik mijn vertrouwen weer terug krijg JILL

OUVREZ LES YEUX - Jojo - À SA MERCI

JOJO-200-260px Jojo - À SA MERCI

Dans mon pays d’origine, la vie est difficile. C’est pourquoi j’ai cherché du travail à l’étranger pour subvenir aux besoins de ma famille. J’ai d’abord frappé directement aux portes des employeurs, mais ça n’a pas marché. Aucune entreprise ne voulait m’embaucher directement. Après de longues recherches, j’ai rencontré un homme d’Europe de l’Est qui m’a trouvé du travail dans une entreprise européenne de transport. Ils ne voulaient pas m’embaucher directement. J’étais à la merci de cet homme.

Je faisais de longues heures et je n’avais pas de logement. Je vivais et dormais à l’avant de mon camion. Pendant des mois, je n’ai presque pas reçu de salaire. Les quelques euros par jour que je touchais ne me permettaient pas de vivre ni évidemment de faire vivre mes enfants restés dans mon pays. Je n’avais nulle part où aller. Au bout de six mois, j’ai rencontré quelqu’un qui m’a dit que d’autres personnes étaient dans la même situation. Alors, je me suis mis à la recherche de ces personnes et, ensemble, nous sommes allés à la police. Aujourd’hui, je vis dans un foyer, abandonné à mon sort. Je ne sais toujours pas où aller. — JOJO


OUVREZ LES YEUX
SUR LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS

logoos-comensha-open-mind-130

#OuvrezLesYeux