KIM
Ze hebben zich allemaal op afschuwelijke wijze aan mij vergrepen KIM

OUVREZ LES YEUX sur la traite des etres humains

Overzicht-fotos-OpenJeOgen-200pxTrente paires d’yeux. Trente paires d’yeux perçants qui reflètent le monde obscur de la traite des êtres humains. Ne détournez pas le regard. Ils reflètent un monde difficile à imaginer, caractérisé par de terribles souffrances et une extrême violence. Un monde de tromperie et d’exploitation, où l’on profite de situations de vulnérabilité pour contraindre des personnes à agir contre leur gré. Oui, cela existe aussi en Europe.

Trente récits poignants d’hommes, de femmes, de garçons et de filles. Les histoires vraies de personnes victimes de la traite à notre époque. Beaucoup d’entre elles vivent encore dans un foyer protégé, pour des questions de sécurité. Elles ont quelque chose à vous dire. Elles veulent que vous sachiez que la traite des êtres humains est pratiquée en Europe et qu’elle cause de terribles souffrances. Des personnes sont contraintes à se prostituer, sont violées plusieurs fois par jour ou tombent enceintes d’un client. Et si cela vous arrivait à vous ?


Et si vous deviez travailler dans la cuisine surchauffée d’un restaurant 20 heures par jour, sept jours par semaine, sans recevoir de salaire, sans avoir de logement ni même d’endroit où dormir ? Et si vous étiez une femme homosexuelle qui quitte son pays en quête de sécurité et qui, une fois en Europe, est régulièrement rouée de coups et sera contrainte à avoir des relations sexuelles avec des hommes pendant des années ? Et si votre famille vous considérait comme un criminel et refusait de vous revoir, alors qu’en réalité on vous a contraint à vous livrer au trafic de drogue en vous menaçant de mort ?

N’oublions pas non plus les enfants des victimes : imaginez que vous êtes un enfant qui doit rester seul à la maison, dans le noir, parce qu’on fait travailler sa mère toute la nuit, et qui la retrouve couverte de bleus au matin.

Ce sont des histoires vraies qui se passent en Europe. Elles se passent sous vos yeux, sans que vous le sachiez. Elles sont arrivées à 30 personnes énergiques et courageuses qui veulent témoigner. Des gens comme vous et moi, des hommes, des femmes, des garçons et des filles. Des personnes qui, avant d’être prises au piège de la traite, avaient des projets d’avenir bien différents. Des personnes qui avaient des rêves. Elles ont trouvé le courage de raconter leur histoire. Pour que vous sachiez !

Le nombre de portraits – 30 – a été choisi pour marquer le 30e anniversaire de CoMensha, en 2016. En 2015, CoMensha a recensé 1 321 victimes potentielles de la traite aux Pays-Bas. Mais elles sont bien plus nombreuses en réalité. Certaines victimes restent invisibles. Nous devons réparer cette injustice. Nous voulons défendre les victimes de la traite, leur donner un visage et leur donner la parole. C’est une motivation partagée par toutes les personnes qui participent à cette campagne, par celles qui travaillent pour CoMensha ou Open Mind et par tous nos partenaires. Il n’est plus possible de fermer les yeux !

Ouvrez les yeux !
Ina Hut, directrice de CoMensha et Mirjam Bekker-Stoop, directrice Open Mind foundation



Cette exposition est une initiative de CoMensha, qui est le centre national de coordination de la lutte contre la traite des êtres humains aux Pays-Bas et qui œuvre pour améliorer la vie des victimes de la traite. L’ONG CoMensha s’est développée à partir de la Fondation contre le commerce des femmes esclaves, créée en 1986.

Constatant que la traite des êtres humains continue d’être pratiquée en Europe et ailleurs dans le monde, CoMensha a décidé de marquer le 30e anniversaire de sa création en lançant, en 2016, une série d’activités axées sur les victimes de la traite et leurs attentes. Parmi ces activités figure une campagne de sensibilisation, qui comprend une exposition itinérante présentant 30 portraits et récits de victimes : 30 portraits émouvants qui montrent concrètement comment la traite des êtres humains peut être pratiquée sous nos yeux. Grâce à l’exposition, la gravité et la diversité de la traite sont rendues visibles dans l’espace public. Notre objectif est de faire prendre conscience au public de la réalité de la traite. En donnant la parole aux victimes, nous mettons un visage sur ce phénomène.


CoMensha, en collaboration avec la fondation Open Mind, a procédé avec tact et respect pour trouver 30 personnes prêtes à raconter leur histoire et à accepter d’être regardées dans les yeux. Ces 30 personnes, dont on a abusé de la confiance et qui se sont retrouvées prises au piège de l’esclavage, nous font partager maintenant leur terrible expérience. Elles ont été contraintes à se prostituer où à commettre des infractions, ont été soumises à des menaces et à des violences ou à des sévices continuels, ont été violées et sont tombées enceintes, ou ont fini par perdre le goût de vivre. Ce sont 30 personnes énergiques et courageuses qui ont surmonté leur peur et leur honte pour se faire reconnaître en tant qu’êtres humains et pour faire connaître le phénomène de la traite.

Laissez-vous toucher ! Nous espérons que ces récits vous ouvriront les yeux sur l’urgence de la situation et sur les droits et les attentes des personnes qui se sont retrouvées prises au piège de ce fléau qu’est la traite. La traite est plus proche de vous que vous ne le pensez.

Ouvrez les yeux !

Tout au long du processus de réalisation et de présentation de ces 30 portraits, notre principale préoccupation était de protéger la sécurité et la vie privée des personnes concernées. Nous avons donc consulté longuement nos modèles et le personnel des foyers et refuges à ce sujet. Les récits ont été reproduits de manière à ce que leurs auteurs ne puissent pas être identifiés. Chacun des modèles a consenti explicitement à la publication des photos.
Le mot dièse #OpenYourEyes / #OuvrezLesYeux vise à attirer l’attention sur le phénomène de la traite.

Ce projet n’aurait pas été possible sans le soutien des partenaires suivants
ABN AMRO – le ministère néerlandais de la Justice et de la Sécurité – le ministère néerlandais de la Santé publique, du Bien-être et du Sport – le ministère néerlandais des Affaires sociales et de l’Emploi – Vertical Vision – le centre de presse international Nieuwspoort – les villes de La Haye, d’Arnhem, d’Amsterdam, d’Utrecht, de Rotterdam, d’Amersfoort, d’Enschede, de Leyde et de Breda – COSM Jade – Wende – PMW COSM Humanitas– Fier – Shop – Pretty Woman – Stichting Open Mind – Stop loverboys nu – MvG-Project – Imagebuilding – Bureau Kellerman – Ernst Coppejans Photography

CoMensha / La Strada Nederland
Barchman Wuytierslaan 10
3818 LH Amersfoort, Pays-Bas
+31 (0) 33 448 11 86
www.comensha.nl

Besoin d'aide? Appeler avec National Coordination for protection of victims of human trafficking hotline (Ac.Sé): 0 825 009 907

Directrice CoMensha Mme Ina H.R. Hut
Ambassadrice Mme Aldith Hunkar
Conseil d’administration M. Leen Diepenhorst (président), Mme Esther van Zeggeren et Mme Margreet M. de Boer
Conseil consultatif Mme Conny R.J.J. Rijken, M. Jan J.M. van Dijk, M. Philip Veerman et M. Tamme de Leur
Initiative et collecte de fonds CoMensha
Concept et exécution Fondation Open Mind, Mme Mirjam Bekker-Stoop
Photographie M. Ernst Coppejans
Design Bureau Kellerman
Version anglaise Flowpr.co.uk, Mme Jo Hughes (traduction du néerlandais vers l’anglais)
Impression Rodi druk
Exposition Imagebuilding

Tous droits réservés
© CoMensha
© Open Mind foundation


OUVREZ LES YEUX
SUR LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS

logoos-comensha-open-mind-130

#OuvrezLesYeux