RAHUL
Doodsbang was ik, want ik was inmiddels illegaal en ik had geen idee van mijn rechten RAHUL

OUVREZ LES YEUX - Yang - COMME UNE FURIE

YANG-200 Yang - COMME UNE FURIE

Là d’où je viens, j’avais un travail et une petite fille. Je suis venue ici parce qu’un membre de ma famille m’a dit qu’il y avait de meilleures opportunités de travail. Cette personne m’a d’abord promis que je travaillerais pour la fille d’une amie à elle, mais je n’ai rencontré ni l’une ni l’autre. Puis, finalement, elle m’a dit que je travaillerais pour elle et ses enfants. Je devais tout faire pour elle, mais je ne recevais pas d’argent en échange. Je n’avais pas non plus de congé. Une fois, je n’ai pas fait ce qu’elle voulait et elle s’est énervée. Elle était comme une furie et m’a violemment frappée. Cela s’est reproduit par la suite.

Un jour, j’ai raconté mon histoire à une femme. Elle m’a fait prendre conscience que j’étais maltraitée. Par la suite, j’ai réussi à m’échapper par la fenêtre. Comme je ne savais pas où aller, je me suis assise dans un abribus. Une jeune femme qui passait par là m’a alors proposé son aide. Elle m’a emmenée chez elle et m’a donné des vêtements propres. Le lendemain, elle m’a emmenée à la police. Grâce à elle et à la police, je vis maintenant dans un foyer. On verra bien ce que l’avenir me réservera. — YANG

OUVREZ LES YEUX
SUR LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS

logoos-comensha-open-mind-130

#OuvrezLesYeux